AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So Beautifull... |Mitsuki-hime|

Aller en bas 
AuteurMessage
Suo Tamaki
Fondateur - The King
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 03/05/2011

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans les Rp de sa fille chérie
Compétence Passive: Peut faire pousser des champignons dans les placards ou les coins sombres !

MessageSujet: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Sam 11 Juin - 16:06

Notre beau prince à la chevelure dorée avait pris le temps de s’allonger dans l’herbe, scrutant les nuages et l’immensité du ciel. Ses cours s’étaient aujourd’hui finis tôt, très tôt, trop tôt. Il était bien trop tôt pour les activités du club ne commencent, d’ailleurs les autres hôtes étaient encore en cours, eux. Quant au meilleur ami du français, il avait tout bonnement disparut on ne sait trop où. Tamaki ne s’en inquiétait pas outre mesure cependant. Kyouya faisais bien ce qu’il voulait de son temps libre tant qu’il arrivait au club à l’heure et qu’il restait loin de sa fille chérie ! Or, Kyouya n’était jamais en retard pour le club, et le prince était bien conscient que Haruri se trouvait en cours en ce moment même. Avec les jumeaux. Et ce petit détail le faisait bouillonner de rage alors qu’il ignorait bien quel horrible traitement ils étaient en train d’infliger à sa précieuse fille ! Il se bornait à la croire en danger aux cotés des jumeaux démoniaques.

C’est d’ailleurs ce qui lui fit se lever d’un bon et rentrer dans l’immense et luxueux bâtiment qui leur servait de lycée à tous. Inconsciemment, il courrait, jusqu’à atteindre la salle de classe de la jeune fille, alors qu’un tas de films se déroulaient dans sa tête. Mais il renonça finalement au moment où sa main allait se poser sur la poignée de la porte. Il savait combien les études importaient pour elle, et de ce fait, il savait combien elle lui en voudrait s’il interrompait son cours, lui offrant par la même occasion la honte de sa vie en hurlant son nom en entrant en trombe. C’était bien la première fois qu’il agissait raisonnablement et il en fût le premier –et seul- surpris. Lâchant un soupire il s’éloigna finalement en plaçant ses mains dans ses poches. Tel un prince solitaire…Oui, il aimait à se comparer à cela depuis qu’ils avaient tourné un film avec tous les membres du club dans une personnalité différente, sous les conseils de Renge.

Il errait à présent dans les couloirs tel un chat abandonné qui ne savait point où aller lorsqu’une charmante mélodie parvint à ses oreilles, faiblement. Il se mis en quête de trouver la provenance de ce magnifique air de piano –qu’il connaissait par cœur- en supposant que si le son était de plus en plus fort s’était qu’il ne pouvait que s’en rapprocher. Il se stoppa net cependant en en découvrant la provenance exacte, devant les portes de cette pièce qu’il franchissait pourtant chaque jour. Il avait un doute à présent. Malgré son envie d’entrer et de découvrir la personne à qui appartient un tel talent pour le piano, il ne voulait pas que cette personne s’arrête à la vue de quelqu’un qui entre. Il resta donc devant la porte un petit moment, à écouter, puis le désir de mettre un nom sur un tel joueur ou une telle joueuse fût bien trop fort.

Silencieusement, il pressa la poignée de la porte d’entrer de la troisième salle de musique et pénétra dans la pièce, referma la porte avec autant de discrétion que durant l’ouverture. Dans sa quête de discrétion, il s’appuya simplement contre le mur à côté de la porte et porta son regard sur la personne qui lui tournait le dos, face au piano. Une jeune fille aux longs cheveux d’ébène. C’était tout ce qu’il pouvait dire sur elle en cet instant. Ses paupières se fermèrent donc pour qu’il porte toute son attention sur la musique, et uniquement la musique.

Il ne les rouvrit que lorsque la musique s’arrêta, et applaudit la joueuse alors qu’un sourire se dessina sur les lèvres. Il constata, alors qu’elle tournait la tête, sans doute surprise de ne pas très seule, qu’elle était vraiment ravissante. Cependant il ne dit pas un mot à ce sujet, bien trop envouté encore par cet air de piano réalisé à la perfection. Ainsi, il prit la parole en s’approchant d’elle.

« Merveilleux ! J’ignorais qu’il existait dans ce lycée une demoiselle avec un tel don pour la musique ! Puis-je avoir votre nom, princesse ? »

Il s’était arrêté à un bon mètre d’elle, et lui fit une révérence, digne de son « genre princier » qui le rendait si populaire auprès des jeunes filles fidèles au club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Naotaka
Kawaii Girl
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 23
Localisation : Infirmerie ou peut-être juste derrière toi. Qui sais?

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans un rp avec sa soeur jumelle ou Suki et une autre personnes.
Compétence Passive:

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Dim 12 Juin - 14:56

Mitsuki se promenait dans les couloirs du lycée en restant silencieuse. Ces cours venait tout juste de finir et elle s'ennuyait énormément. Mais que faire? Trop de choix se proposait à elle. Elle pouvait toujours aller à la bibliothèque étudier ou aller dans la salle de danse pour pratiquer son spectacle de fin d'année, ou encore elle pouvait aller jouer du piano. Lorsqu'elle vit une fenêtre, elle s'y arrêta. "Quel magnifique jardin!" pensa-t-elle. Effectivement, la fenêtre donnait sur un jardin. Il était simple, certes, mais elle a toujours adoré regarder les fleurs. C'était une allée avec des dalles de couleur beige. De chaque côté se trouvait des rangées de fleur de toute les couleurs: des roses, des mauves, des blanches, des bleu et autres couleur!

Ses cahiers dans ses bras, elle se dirigea vers la porte la plus proche. Il était inscrit sur l'enseigne au-dessus de la porte "Troisième salle de musique". Elle hésita d'entrer. Et si quelqu'un l'entendait? Mitsuki fit un pas en arrière et baissa la tête, ses cahiers toujours dans ses bras. Puis, elle leva la tête en soupirant. La jeune fille à la chevelure d'ébène posa délicatement sa main sur la poignée et la tourna. Tout en avançant, elle ouvrit la porte. Après être entrer, elle ferma la porte derrière elle. Son regard ne chercha pas longtemps. Juste devant elle se trouvait un piano de couleur noir, ce qui faisait ressortir les note blanche. Elle s'y approcha et déposa ses cahiers à côté du banc. La pianiste effleura du bout des doigts le piano et en fit le tour. Puis, elle regarda dans la pièce pour être sûre qu'il n'y avait personne et s'installa. La Kawaii Girl se mit à jouer une mélodie qu'elle avait entendu une seule fois dans sa vie.

Étant enfant, sa mère l'avait emmener chez une amie à elle lors d'un voyage en France. Il y avait un petit garçon blond qui jouait du piano. Depuis ce jour, Mitsuki essaye de le retrouver, de se rappeler qui il était. Elle avait adoré cette mélodie qui ne cesse d'envahir son esprit.

Lorsqu'elle eut finit de jouer cette mélodie qu'elle adorait. C'est alors qu'elle entendit des applaudissements, elle fit alors légèrement le saut. La pianiste se retourna tranquillement, toujours surprise de ne pas être seule. Elle vit un jeune homme à la chevelure dorée vêtu de l'uniforme scolaire. "Il doit surement être un élève." pensa-t-elle. Un sourire se dessina sur ses lèvres rosées. Le jeune homme venait de lui parler et c'était la première fois, dans ce lycée, qu'une personne ne savait pas qui elle était. Cela l'amusait, mais en même temps, elle était ravit que ce ne soit pas tout le monde qui la connaisse.

Mitsuki se leva à côté du banc et pris la parole.

«Je me nomme Mitsuki. Mitsuki Naotaka. Et vous, qui êtes vous?»

Elle sourit au jeune homme. Son sourire tomba quand elle eut un flash back. Mitsuki vit le petit garçon de son enfance à côté du jeune homme qui venait de lui parler. Elle s'assoit sur le banc tout en regardant le jeune homme. "Se pourrait-il qu'il soit ce petit garçon?" se demande-t-elle intérieurement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-ile-delumiere.forumgratuit.org/
Suo Tamaki
Fondateur - The King
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 03/05/2011

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans les Rp de sa fille chérie
Compétence Passive: Peut faire pousser des champignons dans les placards ou les coins sombres !

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Lun 13 Juin - 23:36

Un sourire, plus beau cadeau qu’une fille peu offrir à un homme pour faire fondre son petit cœur, se dessina sur les lèvres de la belle. C’est exactement l’effet qu’eu ce sourire sur le prince des hôtes. Il la trouvait déjà adorable avant d’illuminer son visage de la plus belle chose au monde, mais à présent il n’avait plus de mots pour décrire combien elle était somptueuse. Elle quitta le banc du piano, pour rester debout, à côté de ce dernier. Il se dégageait d’elle une sorte de chaleur inexpliquée. Comme un soupçon de nostalgie. Subjugué, Tamaki eu bien du mal à redescendre sur terre alors qu’elle prenait la parole pour répondre à la question qu’il lui avait posé précédemment.

«Je me nomme Mitsuki. Mitsuki Naotaka. Et vous, qui êtes-vous?»

Tamaki ne retint pas son petit sourire amusé. C’était bien la première fois qu’une sublime créature lui demandait qui il était, bien la première fois qu’une des élèves de la grande école qu’est Ouran ne connaissait pas le prince qu’il était. Mais cette insouciance la rendait, d’autre part, tellement adorable que ce détail fût insignifiant. Et tout ce qui est insignifiant aux yeux du prince est pour lui inexistant par définition. Et puis comment peut-on en vouloir à une fille si belle au sourire si ravageur ? N’était-ce pas tout bonnement impossible ?

Mitsuki Naotaka. Il tournait ce nom dans sa tête. Encore et encore. Ce nom lui disait quelque chose. Mais il laissa tomber là ses recherches. Il était l’héritier des Suo, de ce fait, il avait récemment entendu plus de nom de personnes « importantes » que dans tout le reste de son existence. Aussi, dans ce lycée se trouvait tous les successeurs de ces différentes famille, il n’était donc pas exclus que le blond n’ai qu’entendu le nom des parents de cette demoiselle dans une conversation qu’il ne suivait probablement pas.

Tout ceci ne lui semblait donc pas si important. Pas autant du moins que la disparition de son soleil, sa lumière, son bonheur de l’instant : le sourire de la dénommée Mitsuki. Il commença véritablement à s’inquiéter lorsqu’elle se rassit sur le banc du piano. Ni une, ni deux, il se précipita à ses côtés et s’installa à côté d’elle en lui prenant la main comme pour pouvoir la retenir si jamais elle faisait un malaise. D’un air inquiet, il observait la jeune demoiselle, comme si cela allait lui dire ce qu’elle avait. Que voulez-vous ? Un idiot reste un idiot et Tamaki n’est pas blond pour rien.

« Mitsuki-hime ? Tout va bien ? »

Et là il posa son regard dans le sien, dans ses si beaux yeux, et tout lui revint. Même si c’était des années auparavant. Même ‘il ne l’avait vu qu’une fois, il se souvenait parfaitement à présent où il avait entendu ce nom, où il avait vu cette fille qui le rendait si nostalgique. C’était chez lui. Pas au Japon non, son véritable chez lui, chez sa mère, en France. Cela remontait tellement, c’était incroyable ! Juste incroyable de la revoir après tout ce temps. Il n’avait pas passé beaucoup de temps avec cette fille, il était inutile de nier ce fait, mais le peu de temps qu’il avait passé avec elle lui avait bien suffit pour l’adorer. Surpris, il continuait de la fixer. Comme si elle n’était qu’un rêve, de peur qu’elle disparaisse il ne la quittait pas des yeux.

« Mii-chan ? C’est bien toi ? »

Mii-chan. La façon dont il l’appelait, à l’époque. S’il s’en souvenait correctement. N’oublions pas que Tamaki est blond, ajoutez à cela des années sans voir cette fille. Vous obtiendrez tout sauf des souvenirs précis et probables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Naotaka
Kawaii Girl
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 23
Localisation : Infirmerie ou peut-être juste derrière toi. Qui sais?

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans un rp avec sa soeur jumelle ou Suki et une autre personnes.
Compétence Passive:

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Mar 14 Juin - 0:18

Mitsuki était assise sur le banc du piano, toujours en regardant le jeune homme devant elle. C'est alors qu'il vient s'assoir à côté d'elle. Elle sentit des mains chaudes se poser sur ses mains. Elle regarda ses mains, prisent entre celle du blond. C'est alors qu'elle entendit:

« Mitsuki-hime ? Tout va bien ? »

Elle sentait toute l'inquiétude qu'il y avait dans sa voix. Cette voix chaude et réconfortant qui était celle du blond avait changer pour de l'inquiétude. C'était la première fois que quelqu'un s’inquiétait, ou semblait s'inquiéter pour elle. En levant son regard, ses yeux bleu marin rencontra ceux du jeune homme. Pendant plusieurs minutes, aucun d'entre eux ne prit la parole. Normal, Mitsuki était entrain de se rappeler des merveilleux moments passer en France avec le petit garçon. Elle avait, hélas, passé peu de temps en France, seulement deux semaines, mais elle avait eu le temps d'apprécier ce garçon. Il était si gentil avec elle. C'était même son premier ami, le seul qui lui manquait vraiment depuis qu'elle était retournée chez elle, au Japon. La pianiste ne cessait de fixer le blond, lorsqu'elle vit une lueur de surprise traverser ses yeux. Était-il ce petit garçon? L'avait-il reconnut? Elle eut rapidement la réponse.

« Mii-chan ? C’est bien toi ? »

Elle fut si surprise! Retrouver son ami d'enfance, ici, dans ce lycée! Mitsuki remercia le ciel et ses parents, intérieurement, de l'avoir envoyé dans ce lycée. Des larmes remplissaient ses yeux. Mais se ne fut pas des larmes de tristesse, mais de joie. Elle répondait par un hochement de tête.

« Tama-kun? »

La pianiste ne voulait pas attendre la réponse. Depuis toute ses années qu'elle avait dût attendre, elle ne voulait plus attendre. Elle sauta à son cou, pendant que des larmes de joie coulaient sur ses joues légèrement rosée. Tant pis si ce n'était pas son ami d'enfance, elle s'excusera après. Mais ce qui n'était pas prévu, c'était ce qui arriva tout de suite après. Étant sur le bord du banc, tout deux tombèrent par terre. Le choc ne fut pas douloureux, bien entendu puisque le banc n'était pas très haut. Mais elle avait l'impression qu'on la fixait. Effectivement, elle avait atterrit sur Tamaki, ses bras toujours au cou du celui-ci. Mitsuki rougit légèrement, être allongée par terre sur un jeune homme était, disons, très gênant. Elle le fixait dans les yeux, malgré qu'ils soient par terre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-ile-delumiere.forumgratuit.org/
Suo Tamaki
Fondateur - The King
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 03/05/2011

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans les Rp de sa fille chérie
Compétence Passive: Peut faire pousser des champignons dans les placards ou les coins sombres !

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Mar 14 Juin - 22:21

Les yeux bleus marins de la demoiselle, si beau, si envoutants, s’humidifièrent alors que peu à peu les larmes lui montaient aux yeux. Un hochement de tête, un simple hochement de tête lui permis de confirmer à Tamiki que c’était bien elle. Ou alors il se trompait, comme l’idiot de blond qu’il était. Il ne comprenait pas vraiment le sens de ses larmes, pourquoi diable pleurait-elle ? Avait-il dit ou fait quelque chose de mal ? Le cerveau du Sire eu un disfonctionnement et fût momentanément indisponible alors qu’il cherchait à comprendre, son regard toujours plonger dans celui de la belle.

« Tama-kun? »

Ainsi c’était bien elle. Il s’en souvenait parfaitement, que son amie d’enfance l’avait toujours surnommé de cette façon. En revanche il n’eut point le temps de réagir qu’une forte douleur lui pris dans le dos et surtout derrière la tête. Ce qui s’était passé ? Il ne s’en rendit compte que par après. Son amie lui avait littéralement sauté au coup et les avaient ainsi fais tous les deux chutés du banc, elle sur lui, accrochée à son cou. C’était rassurant. Ainsi il avait dû recevoir tous les dommages de la chute à sa place, logiquement parlant du moins. Ses bras n’avaient pas bougés, soudés au cou du jeune homme, et les deux se regardaient dans les yeux. Les joues de la demoiselle prirent une adorable teinte rouge, sans doute dû à la position ambigüe dans laquelle les deux jeunes se trouvaient.

Inconsciemment, le Sire avait entouré la demoiselle de ses bras pour la protéger de la chute. Dès lors qu’il s’en rendit compte il la lâcha, laissant ses bras rejoindre le sol le long de son corps, et laissa ses joues se teintés de rose également. Il offrit alors son plus beau sourire à la belle et se risqua à placer une main sur le sommet de son crâne pour lui caresser doucement les cheveux, affectueusement.

« Mi-chan…Tu vas bien ? Tu ne t’es pas blessé en tombant ? »

Oui, malgré le mal, notre prince ne s’inquiétait présentement que du bien être de la demoiselle. Il serait regrettable qu’elle se soi blesser. Quoi que cela lui donnerait une bonne raison pour jouer les princes charmant portant sa belle princesse dans ses bras jusqu’à…L’infirmerie. Ouais, nan, ils étaient bien mieux tranquillement installés dans la salle de musique. Sans personne. Et même s’il y avait le club un peu plus tard, eh bien, c’était plus tard. Les autres hôtes avaient encore cours. En revanche, il soupçonnait Kyouya, le type Mystérieux, de prendre des photos de son amie d’enfance et lui-même en cet instant. Secrètement, dans l’ombre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Naotaka
Kawaii Girl
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 23
Localisation : Infirmerie ou peut-être juste derrière toi. Qui sais?

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans un rp avec sa soeur jumelle ou Suki et une autre personnes.
Compétence Passive:

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Mer 15 Juin - 11:39

Elle regarda son ami qui venait de lui demander si elle ne s'était pas blesser. Le jeune fille lâcha le cou de son ami d'enfance et se mit à genou à côté de lui. Elle n'avait rien eu puisque ce n'est pas elle qui est tombé directement sur le sol, mais....Tamaki!

« Ne t'inquiète pas pour moi, Tama-kun. Mais toi, tu n'as rien? C'est toi après tout qui ait reçut tout les dommages de la chute! »

Sa voix, habituellement joyeuse, avait changé pour de l'inquiétude. Oui, elle s'inquiétait. Mitsuki ne voulais pas que Tamaki soit blessé par sa faute. Elle prit l'une des mains du blond dans ses mains et la serra pas trop fort. Mitsuki ferma les yeux, puis baissa la tête. Elle s'inquiétait peut-être un peu trop. Si il s'était blesser, il lui aurait dit, non? Mais elle tenait vraiment à s'excuser.

« Excuse-moi Tama-kun. Je n'aurais pas dû, ce n'est pas le comportement d'une jeune fille de riche. »

Effectivement, ce comportement n'était pas celui d'une jeune fille bien élever. Elle aurait dû se retenir, mais elle ne le pouvait pas. La jeune fille posa la main de son ami par terre et détourna la tête. Elle avait honte de se qui venait d'arriver. Son père lui avait bien dit qu'il fallait qu'elle soit sage, sinon ceux qu'elle aime seront blessés par sa faute. Elle soupira, car son père avait raison. Mais elle se rappela cette chaleur qui l'avait envahit par un seul contact avec la main de Tamaki sur ses cheveux. Personne, non personne, ne lui avait fait un tout petit geste d'affection depuis des années. Depuis que son grand frère était parti s'occuper de sa société, plus personne, même pas ses parents, lui avait fait un geste d'affection. Et aujourd'hui....Oui, une simple caresse sur ses cheveux. Mitsuki voulait qu'il recommence, mais si il riait d'elle. Elle se lança.

«Tama-kun...recommence ce geste d'affection de tout à l'heure, s.t.p. »

Elle venait de lui demander, plus question de retourner en arrière. Pendant qu'elle lui demandait, elle avait sentir ses joues prendre une couleur rouge. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait l'impression que cette demande était ridicule. La jeune fille rougissait aussi, car elle avait l'impression que quelqu'un d'autre les observait. Mais, elle ne dit rien à son ami.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-ile-delumiere.forumgratuit.org/
Suo Tamaki
Fondateur - The King
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 03/05/2011

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans les Rp de sa fille chérie
Compétence Passive: Peut faire pousser des champignons dans les placards ou les coins sombres !

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Mer 15 Juin - 23:44

Délicieuse étreinte qui pourtant prit fin après la prise de parole du King. La seconde d’après, elle était à genou, à ses côtés. Dès lors qu’il y pensait, combien de filles seraient folle de jalousie si elles avaient vu la scène ? La belle pourrait avoir des problèmes si jamais ce genre de scène se reproduisait. Tout comme Haruhi en avait eu le premier jour. Bien heureusement qu’il n’y avait dans cette pièce aucun témoin pouvant piquer quelconque crise de jalousie.

« Ne t'inquiète pas pour moi, Tama-kun. Mais toi, tu n'as rien? C'est toi après tout qui ait reçut tous les dommages de la chute! »

Etait-ce de l’inquiétude que le Sire sentait dans la voix de la belle ? Hors de question ! Il était absolument que sa jolie voix soit imprégnée d’un sentiment si triste et en particulier pour son égard. Ce n’était rien, rien du tout. D’ici quelques minutes il ne sentirait plus rien, il n’y avait donc absolument aucune raison de s’inquiéter ! Seulement il n’eut point le temps de faire part de ses pensées à la délicieuse demoiselle qu’elle pris une de ses main entre les siennes. Si douces…Si posa un regard interrogateur sur elle, mais ses yeux étaient clos, et elle avait baissé la tête.

« Excuse-moi Tama-kun. Je n'aurais pas dû, ce n'est pas le comportement d'une jeune fille de riche. »

Ce n’était pas le comportement d’une jeune fille de riche ? Et alors ? Où était le problème ? Voilà bien un an que le Prince du cercle d’hôte bénissait la pauvreté et toutes ces choses pratiques que les prolétaires pouvaient inventer ! Alors en quoi agir comme les pauvres étaient un souci quelconque ? Vive la pauvreté ! Vive les manières de faire des prolétaire et vive leur fameux café de prolétaire !

Elle relâcha la main du King, qui fût alors privé de cette douceur qu’elle lui avait offert un temps, puis elle détourna la tête. Qu’était-ce donc que cet air si triste qui gâchait toute la gaieté de son amie d’enfance ? Et ce soupire qui accentuais la chose ! C’était terrible ! Mi-chan ne se sentait pas bien ! Que devait-il faire ! Engager un clown expresse pour la faire rire aux éclats et enfin revoir un doux sourire sur ses lèvres ?! Son téléphone !!! Où diable était son téléphone ?!

«Tama-kun...recommence ce geste d'affection de tout à l'heure, s’il te plait. »

Tamaki se redressa. Pour deux raisons. La première était qu’il était un Prince. Il ne pouvait donc pas, en définitive, faire office de tapis ou de serpillère ! La seconde était qu’en face de lui se trouvait une ravissante demoiselle, qui en plus était une de ses amies d’enfance, et qu’elle lui avait demandé quelque chose. Qu’il recommence son geste d’affection. Lui avait-il donc tant manqué ? Un sourire illumina le visage du blond. Quel bien piètre Prince il serait s’il ne pouvait pas faire ça pour une princesse telle que Mitsuki. Alors sa main se souleva lentement et atterris sur la tête de la brune, pour caresser avec douceur ses cheveux.

« Tu n’as pas à t’en faire pour moi. Quoi qu’il puisse m’en couter je serais ce prince qui te protégera du danger, quel qu’il soit. »

Oui bon, on ne change pas un Tamaki Suo, c’est totalement illogique. C’est comme de dire qu’on veut un café de prolétaire et qu’on se fait un thé de non-prolétaire ! Illogique, totalement ! Mais ces mots venaient du fond de son petit cœur malgré tout bien maladroit. Il eut même envie de la prendre dans ses bras, mais s’y résigna. Il y avait des choses que l’on pouvait faire, et d’autres pas. Après un petit instant il récupéra donc sa main, continuant de lui sourire.

« Tu ne disparaitras pas cette fois, pas vrai ? »

Il baisse légèrement la tête. Ils avaient tous les deux passé deux semaines merveilleuses. Puis elle était repartie, avait entièrement disparut. Tamaki était à l’époque bien trop jeune pour comprendre qu’elle ne vivait pas en France et qu’elle n’était que rentrée chez elle. Pour lui, l’enfant qu’il était, elle avait disparu, simplement. S’il était prévu que cela recommence, il préférait le savoir à l’avance. Savoir où elle irait. Comment la contacter. Ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Naotaka
Kawaii Girl
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 23
Localisation : Infirmerie ou peut-être juste derrière toi. Qui sais?

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans un rp avec sa soeur jumelle ou Suki et une autre personnes.
Compétence Passive:

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Jeu 16 Juin - 1:03

« Tu n’as pas à t’en faire pour moi. Quoi qu’il puisse m’en couter je serais ce prince qui te protégera du danger, quel qu’il soit. »

Ne pas s'en faire pour lui? Mais comment Mitsuki ne pourrait pas s'en faire pour lui quand elle vient de l'écraser? C'était impossible! Mais la phrase d'après, elle ne savait pas quoi faire, alors elle se mit à rougir malgré elle. Cette phrase toucha directement son coeur. Maintenant, elle comprenait pourquoi toute les filles qui viennent ici ont Tamaki comme préférer. Elle comprenait maintenant pourquoi il lui manquait. Cette raison est simple: il savait lui redonner le sourire et la consoler. Un magnifique sourire illumina alors le visage de la jeune fille.

« Tu ne disparaitras pas cette fois, pas vrai ? »

C'est alors qu'elle vit la tête de son ami d'enfance se baisser. Non, elle ne voulait pas qu'il baisse sa tête. La jeune fille voulait encore voir son visage, ses yeux et son sourire. Alors, elle posa ses deux mains sur les joues de Tamaki-kun et leva sa tête.

« Je te le promet, mais tu dois garder la tête haute. Un roi ne doit jamais baisser la tête, quoi qu'il arrive. »

Elle avait dit ses mots pour le rassurer, mais aussi car elle voulait que son ami sourit aussi. Si il sourit, elle sourira, si il pleure, elle pleura (même si c'est peu probable qu'un garçon pleure). Elle venait de lui faire la promesse de ne plus disparaître et elle tiendrait cette promesse coûte que coûte! Mais lors de sa visite en France, elle n'y était allée que pour raison médicale. Une longue histoire suivait cela, mais pas besoin de vous la racontez. Même si elle avait une santé un peu fragile, ses parents lui faisaient faire n'importe quoi.

Mais soudainement, la jeune fille se mit à tousser. Elle posa une main par terre pour y prendre appuie, puis déposa l'autre aussi. Cela faisait au moins 5 ans qu'elle n'avait pas eu de problème de santé. "Est-ce que sa va recommencer? Non, pas maintenant!" pensa-t-elle. Un goût de sang monta dans sa gorge. Effectivement, sa maladie revenait, mais qu'est-ce qu'elle avait exactement? Peut-être que son père disait de rester sage pour ne pas se blesser ELLE et non les autres. Ses parents l'avaient-ils envoyée ici pour la protéger et éviter que sa maladie ne revienne? L'heure n'était pas à se questionner, mais à agir.

« Tama-kun....mes médicaments...proche du piano.....dans un petit sachet bleu.... »

La jeune fille ne put terminer sa phrase, déjà qu'elle avait de la difficulté à parler, car quelques goûtes de sang tombèrent par terre. Ses yeux devinrent grands. Tamaki la voyait dans une telle situation pendant leurs retrouvailles. Pourquoi sa santé vient toujours gâchée les plus beaux moments de sa vie? Ses bras tremblèrent, elle aurait peut-être dû écouter son père finalement.

« Pour....quoi? »


Des larmes glissèrent sur ses joues sans pouvoir les arrêter. Elle ne voulait pas pleurer. Sinon, elle rendrais Tamaki triste et ça, elle ne le voulait. Ses cheveux tomba en avant lorsqu'elle baissa sa tête, cachant ainsi son visage. Quand va-t-elle pouvoir vivre une vie normale sans être populaire et sans avoir cette maladie qui la ronge depuis son enfance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-ile-delumiere.forumgratuit.org/
Suo Tamaki
Fondateur - The King
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 03/05/2011

Compétences
Compétence Active: Peut intervenir dans les Rp de sa fille chérie
Compétence Passive: Peut faire pousser des champignons dans les placards ou les coins sombres !

MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   Dim 19 Juin - 0:59

Deux petites mains sur ses joues suffirent à le rappeler à l’ordre. De quel droit déprimait-il en présence d’une dame alors qu’il se devait de les rendre heureuse ? Que bien piètre Prince faisait-il ! Avec douceur, son amie d’enfance releva sa tête. Et de nouveau il se retrouva perdu dans la profondeur de l’océan de ses yeux. Avaient-ils seulement toujours étés si beaux ? Enfant, il ne l’avait jamais constaté. Enfant, il n’y avait fait attention. Enfant, il ne pensait pas à ce genre de choses. Enfant, il avait l’impression qu’il avait été tellement bête…

« Je te le promet, mais tu dois garder la tête haute. Un roi ne doit jamais baisser la tête, quoi qu'il arrive. »

Elle avait raison il ne pouvait pas le nier. Mais il n’était pas encore un Roi, malgré son titre de « King ». Il n’était encore qu’un prince. Pour être roi, il fallait qu’il devienne plus fort, plus mature. Qu’il soit apte à succéder dignement aux Suo. Qu’il soit accepté en tant que successeur par sa grand-mère…Qu’elle cesse de le traitre comme un moins que rien. Qu’elle accepte enfin son existence…Il fallait qu’il soit assez fort pour avoir le droit de revoir sa mère. Et aussi, pour être un Roi digne de ce nom, il lui fallait une Reine, et il était loin d’en avoir trouvé une…

Il fût sortit de ses tristes pensées par un son des plus désagréable. Des toussotements. Immédiatement il posa un regard inquiet sur la belle. Ses deux mains sur le sol lui servaient à présent d’appui pour éviter qu’elle ne succombe. Qu’avait-elle donc attrapé ? Kyouya aurais très certainement pu le dire. Le King en revanche n’y connaissait rien et ne pouvais donc qu’observer, impuissant. Attendre que cela lui passe…Ou peut-être devrait-il agir ? Mais pour faire quoi ?!

« Tama-kun....mes médicaments...proche du piano.....dans un petit sachet bleu.... »

Paniqué, le Sire chercha à la hâte le petit sachet bleu dont venait de lui parler son ami. La panique est notre ennemi à tous ; c’est en effet la panique qui lui fit rater l’endroit pourtant évident où se trouvait le dit sachet. Lorsqu’il se saisit enfin de l’objet tant convoité, sa petite voix dans son dos résonna jusqu’à ses oreilles une nouvelle fois.

« Pour....quoi? »

Lorsqu’enfin il se tourna vers elle pour lui tendre le médicament promis, il se figea net. Elle avait eu beau baissé la tête pour –du moins le Sire voyait la chose comme ça- cacher ses perles salées qui coulaient le long de ses délicates joues, c’était inutile, il n’avait pas encore fixé le soleil assez longtemps pour devenir aveugle. Il revint auprès de la jeune femme et s’accroupi à côté d’elle.

D’une main, il tenait le médicament. De l’autre, il prit le menton de la demoiselle et releva son visage pour lui sourire, se voulant rassurant. Il lui mit le médicament directement dans sa bouche, remarquant les tremblent de ses bras et se releva alors qu’il la laissait l’avaler. C’était là la seule chose qu’il n’était pas capable de faire pour elle.

Elle ne devait probablement pas s’y attendre, mais une fois debout il se baissa de nouveau, pour prendre la demoiselle dans ses bras, la porter tel un prince porterait sa princesse. Et il prit la direction de la porte de sortie de la troisième salle de musique.

« Je te conduis à l’infirmerie. »

Son ton était plus sec. Ce n’était pas qu’il était en colère d’une quelconque façon que ça soit, mais il était d’un seul coup devenu tellement sérieux…Il ne pouvait tout bonnement jouer les idiots comme il le faisait habituellement dans une situation pareille ! C’est donc ainsi, la demoiselle dans ses bras, que Tamaki traversa le lycée pour atteindre l’infirmerie…

End. See you in the infirmary, Princess. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: So Beautifull... |Mitsuki-hime|   

Revenir en haut Aller en bas
 
So Beautifull... |Mitsuki-hime|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Noël, Miss Mitsuki [PV : Mitsuki]
» Mitsuki Hojitake, dans la place, et en pleine forme ! Faites gaffe, parce que je suis très épuisante.
» FT de Mitsuki (cours)
» Plus fort que soi-même [Mitsuki]
» [Validée]"Gyoukuji Tsukyo" Hime Kazuki.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran Rpg :: It's rp time ! :: Lycée Ouran :: Troisème salle de musique-
Sauter vers: